Championnat de France FFPML en promotion nationale : L'Adour

Retour sur ma deuxième compétition de la saison 2014

Le Dimanche 13 juillet je me suis rendu sur l'Adour pour participer au championnat de france en promotion nationale.

D'après  les locaux l'eau était haute pour la saison, apparemment 10cm de plus que d'habitude, et c'est vrai que les eaux étaient fortes, la pêche était physique.

Le matin j'ai capturé 6 poissons en pêchant les amortis et les zones peu profondes, les bordures ont occasionnées quelques touches également.

J'avais un long parcours et ayant insisté sur des zones peus productives je n'ai pas réussi à finir mon parcour. Ce qui est domage car les poissons rentraient en activités en fin de manche, je pêchais une zone où il y avait peu d'eau et les poissons prenaient trés vite, les ferrages peu évidents.

L'après midi c'était autre chose, j'avais le dernier parcours en aval, le B13. C'était la première fois que je trouvais un parcours trés compliqués : j'avais un grand couloir canalisé entre deux talus de 2m de haut envahi par les ronces, les orties et les renouées du Japon. Les bordures devaient bien abriter quelques poissons sous la végétation, mais il était compliqué de se tenir au milieu de la rivière pour les pêcher. Comme je voulais économiser mes forces pour tenir toute la manche j'ai longé le sentier à l'affue de la moindre trouée pour descendre au niveau de l'eau et à l'affue du moindre bruit d'eau provoqué par une pierre ou une branche. C'est ainsi que j'ai capturé une truite de 17.8 dérière un bloc le seul sur 250m de parcours. 

Ce n'est qu'au bout de 2h de pêche que je parviens à capturer mon premier poisson, il était temps car le mental commençait à faiblir. De là je me suis relancer dans la compétition et me suis démené pour attraper 3 poissons supplémentaires. 

Au final j'ai capturé 4 poissons sur les 100derniers mètres de mon parcours qui présentait alors des gros blocs rocheux. J'ai terminé cette manche épuisée, mais content de moi car je pense qu'il était compliqué pour moi de faire mieux, dans l'idéal 2 poissons supplémentaires.

De retour à la salle j'apprend que la pêche a été difficile sur mon secteur, il y a eu plusieurs capots. Du coup cela a été une agréable surprise  d'apprendre à l'annonce des résultats que j'était de nouveau troisième. 

D'après ce que l'on m'a dit, mes deux podiums me donnents accé à la montée en deuxième division.

Maintenant rendez vous sur l'Ariège avec pour défi d'attraper le plus gros poisson.

Je remercie mon père qui est mon plus grand supporter et qui m'accompagne pour arbitrer la PN. Je remercie également Mickael Miclet, mon contrôleur pour les photos qu'il a capturé pendant que je tentais de capturer dame truite. Je remercie aussi la bande de copain avec qui s'est un plaisir de se retrouver. Et enfin je remercie tous les bénévoles qui organisent et rendent possible ces rencontres.

Merci